Mesure de la qualité de l'air par la présence de lichens

Bien que le groupe des lichens reste encore méconnu, leur caractère bio-indicateur est, lui, bien reconnu. En effet, les lichens sont très sensibles aux polluants et la présence de certaines espèces peut nous renseigner sur les conditions atmosphériques dans lesquelles elles se développent.

Contact

Ainsi, de 2016 à 2018, le CPIE conduit un projet sur l’étude des lichens des arbres en s’intéressant à leur répartition et à leur contribution à l’estimation de la qualité de l’air sur le Pays du bocage vendéen. Des inventaires sont en cours sur l’ensemble du territoire en ciblant les bourgs et en y appliquant un protocole scientifique.

Les analyses de ce premier état des lieux de la qualité de l'air extérieur en bocage vendéen seront publiées fin 2018.

Si parmi les facteurs environnementaux, l’amiante, le monoxyde de carbone et l’exposition au soleil sont bien identifiés parmi les risques pour la santé des Français, la qualité de l’air intérieur, les pollens, les produits ménagers, l’eau, et les aliments sont à l’inverse moins craints. Pourtant c’est quotidiennement, un cocktail de substances plus ou moins intrusives auquel notre organisme doit faire face et pour lequel nous réagissons avec une sensibilité différenciée. La santé humaine et la qualité de notre environnement sont intimement liées. Participer à la promotion de la santé environnementale pour réduire les expositions et les comportements à risque constitue une des priorités de notre association à travers son engagement dans le Plan Régional Santé Environnement et son partenariat avec notamment l’Agence Régionale de Santé.

 

CPIE Sèvre et Bocage

Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement La Bernardière - La Flocellière
85700 SEVREMONT

02 51 57 77 14
contact@cpie-sevre-bocage.com

CONTACT